Voici 6 lieux d’intérêt qui selon moi valent vraiment le détour en Chine. Bien sûr, il y a énormément d’autres destinations à voir dans le pays, mais celles-ci m’ont vraiment transporté.

Comme vous le verrez, il n’y a aucune ville dans cette liste. De mon point de vue, les villes ne sont pas exceptionnelles en Chine, même si c’est là que vous trouverez les meilleurs restaurants (découvrez comment les trouver dans cet article) et où la culture chinoise ressort le plus. Néanmoins, vous vous y arrêterez inévitablement au cours de votre voyage, en particulier à Pékin, Shanghaï ou Canton.

Le Yunnan

Probablement ma destination préférée dans l’empire du milieu. Le Yunnan est une province située au Sud-Ouest du pays frontalière avec le Vietnam, le Laos et la Birmanie. La région couvre une très grande zone aussi grande que la France où la diversité des paysages est époustouflante. Au Nord, on s’approche des contreforts de l’Himalaya où les villes principales atteignent entre 2500 et 3500 m d’altitude. Il est par ailleurs facile de monter jusqu’à 4800-4900 m sur certains pics par téléphérique, plus haut que le Mont Blanc ! Au Sud, c’est la forêt tropicale et les rizières qui composent un paysage de plus en plus proche des pays d’Asie du Sud-Est.

Le Yunnan, c’est également des villes anciennes, préservées ou en partie rénovées qui permettent d’entrevoir à quoi ressemblait la Chine ancienne. C’est probablement le seul endroit dans le pays où l’on trouve une architecture qui correspond à notre image de la Chine, avec ces multiples maisons aux toits courbés organisés autour de ruelles étroites et fourmillant d’activité. On notera Lijiang (丽江), Dali (大理), éventuellement Shangri-La (香格里拉) plus au Nord pour les plus connus, mais également Shaxi (沙溪), une toute petite ville située sur l’ancienne route de la soie, calme et paisible perdue au milieu des rizières : un vraie havre de paix.

Enfin le Yunnan propose une richesse ethnique impressionnante très bien mise en avant par la population locale et les autorités. Des Tibétains au Nord jusqu’au Miao au Sud en passant par les Naxi autour de Lijiang, le dépaysement est vraiment total. Il existe d’ailleurs un magnifique spectacle de musique et danses traditionnelles joué à Kunming, la capitale de la région, mettant en scène une grande partie des ethnies de cette province.

Je ne parlerai pas de la gastronomie du Yunnan ici, car tout est déjà décrit dans cet article 😉

Guilin et ses environs

Ex-aequo avec le Yunnan sur la liste des meilleurs endroits de Chine, il s’agit des environs de Guilin (桂林), au Sud du pays, dans la province du Guangxi. Bien que la ville en elle-même ne représente pas le meilleur, elle dispose néanmoins de beaucoup de beaux parcs à visiter. Il s’agit surtout d’un très bon point d’arrêt pour visiter les attractions alentours.

On compte notamment les rizières en terrasses de Longsheng (龙胜), classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Au Nord-Ouest de la ville, à environ 2h30 en voiture, vous découvrirez alors un décor grandiose coincé dans une petite vallée entre nuages et rivières. Les flancs de montagnes sculptés depuis plusieurs siècles et parsemés de petits villages anciens changent de couleurs au fil des saisons en fonction de la période de culture du riz.

A partir de Guilin et vers le Sud coule la rivière Li qui serpente entre les formations karstiques couvertes de forêts, une des images les plus connues de la Chine (voir photo ci-dessus). Il est possible de la descendre en radeau pour atteindre Yangshuo (阳朔) ou quelques petits villages aux alentours et y séjourner le temps de profiter de ce décor exceptionnel.

Zhangjiajie & Fenghuang

Encore un endroit qui laisse rêveur. Zhangjiajie (张家界) est une petite ville du Hunan à deux pas du parc du même nom qui vous offre un spectacle à couper le souffle. Pour vous donner une idée, il s’agit du décor où a été tourné Avatar avec ses montagnes suspendues dans les nuages. Des centaines de pics verticaux se dressent devant vous en perçant la brume et qu’il vous est possible d’arpenter grâce aux diverses installations construites.

Le seul risque de visiter cet endroit réside dans le fait qu’il y a souvent du brouillard et qu’il faut être chanceux. Mais même avec un peu de brume, vous en aurez des frissons.

A quelques heures en bus de là se trouve la vieille ville de Fenghuang (凤凰), au bord de l’eau, calme et sereine. Un village traditionnel qui peut valoir le détour. Au levé du soleil, ses rayons illuminent les rives tranquilles du fleuve et caressent les maisons bigarrées surplombant l’eau.

Jiuzhaigou ou les 9 vallées

Situé dans le nord de la province du Sichuan, la vallée du Jiuzhaigou (九寨沟) est l’une des plus belles réserves naturelles de Chine : les amoureux de la nature seront enchantés par les nombreux sites que recèle cette vallée exceptionnelle. Ici, les lacs et rivières aux couleurs incroyables (bleu turquoise, vert émeraude…) se cachent au milieu des forêts et des montagnes. On pourra citer l’étang des cinq couleurs, le lac des cinq fleurs, le lac du rhinocéros,… des noms imagés certes, mais qui décrivent une certaine réalité et une certaine beauté.

Le site est très beau quelque soit la saison. Il est souvent dit que l’automne est la meilleure saison pour visiter Jiuzhaigou car les couleurs y sont les plus belles (en particulier pour les arbres autour des lacs). En hiver (qui correspond à la basse-saison de Jiuzhaigou à cause des températures très basses), on pourra trouver des chutes d’eau figées dans la glace et de la neige autour des lacs : paysage différent mais également intéressant.

Le site est très bien entretenu. Un système très efficace de navettes permet de se déplacer entre différents points d’intérêts du site. Pour les plus courageux et en fonction de la forme physique (les distances peuvent être longues), il est également possible, même conseillé, afin de profiter au maximum du charme du lieu, d’emprunter les différents sentiers de la vallée pour visiter et se déplacer. Tout est très bien indiqué.

Au niveau pratique, Jiuzhaigou se trouve à au moins 8h de bus de Chengdu, principal point d’entrée du Sichuan en tant que capitale régionale, avec plus de 400km de trajet. La vallée dispose également d’un aéroport (Huanglong) situé à 90 kilomètres environ, permettant de ralier plus rapidement Chengdu (et quelques autres villes de Chine selon la saison)

La grande muraille

Le classique par excellence que tout le monde veut visiter en Chine. L’endroit vaut bien entendu le détour, pour son côté symbolique, même si ce n’est pas le meilleur endroit que j’ai vu dans le pays. Le paysage est grandiose et vous pouvez sans problème vous déplacez sur la muraille sur plusieurs centaines de mètres. Un conseil cependant, évitez absolument les vacances et jours fériés pour y aller. De même, n’allez pas à Badaling (八达岭), une des portions accessibles depuis Pékin. Celle-ci est très touristique et a été entièrement refaite, rien de très typique. Préférez-y les portions de Mutianyu (慕田峪) ou Simatai (司马台 ), voir même certaines parties sauvages de la grande muraille comme Jiankou (箭口) accessibles uniquement en voiture.

Suzhou, la Venise de l’Orient

Après son retour de Chine, Marco Polo, le célèbre navigateur et explorateur vénitien raconta avoir trouvé une ville qui lui rappelait sa Venise européenne. Il s’agit autre que de la ville de Suzhou (苏州) très connues pour ses canaux, ses maisons blanches et sa vie nocturne animée. L’ancienne ville se trouve à moins de 30 min en train de Shanghaï et tout est visitable à pied. Vous pourrez voguez sur les canaux en bateau, visitez les jardin parmi les plus beaux de Chine ou encore flânez sous les lampions la nuit tombée.

Un article rédigé avec la participation de Rémi L. !

祝好!

Les 6 lieux d’intérêt à ne pas rater en Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *