Les différents sons en chinois

Le chinois n’a pas d’alphabet, l’écriture fonctionne avec des caractères. Il n’y a donc pas de lien logique entre la prononciation d’un caractère et son écriture. Comment peut-on faire pour connaître les différents sons de la langue chinoise ?

Pour transcrire les caractères en sons, une notation particulière a été adoptée afin qu’elle soit lisible par les non sinophones. Cette notation s’appelle le Pinyin. Nous n’entrerons pas dans les détails de cette notation ici, cet article traite déjà la question. Mais en quelques mots le pinyin permet d’écrire le son d’un caractère avec un alphabet latin. Par exemple :

吃饭 Chi Fan  qui veut dire « manger »

Ici nous allons aborder la prononciation de ces fameux caractères, qui est transcrite par le pinyin. Il existe un certain nombre de sons qui n’existent pas en français et qu’il faut connaître.

Les syllabes

En mandarin, un caractère se prononce toujours en une syllabe qui commence par une consonne, appelée « initiale » et se termine par un son de type voyelle, appelé « finale ». Par exemple : « chi », « xiang », « chang », « lai », « bu », etc…

Les initiales

Il s’agit des consonnes qui débutent les syllabes permettant de constituer tous les sons du chinois. J’aime bien les diviser en 3 catégories :

  1. les initiales qui existent en français
  2. les initiales qui existent en français mais dont la prononciation est légèrement différente
  3. Les initiales qui n’existent pas en français

Comme indiqué, leur prononciation est exactement la même qu’en français.

Initiale
—————-
Prononciation
————————-
b Comme dans «bas » 
m Comme dans « maman »
f Comme dans « feuille »
d Comme dans « dormir »
n Comme dans « noir »
l Comme dans « lièvre »
g Comme dans « gradin »
y Comme dans « yen »
s Comme dans « savane »
sh Est en fait « ch » comme dans « chaud »

Il s’agissait du plus facile. Passons maintenant au faux-amis, des sons qui existent en français mais qu’on prononce différemment en chinois

Initiale ———— Prononciation
————————-
p Le p se prononce en expulsant davantage d’air. Il est plus fort que le p français, presque comme « pr »
t Identique au p ci-dessus, il faut expulser davantage d’air, presque comme « tr »
k Identique au p ci-dessus, il faut expulser davantage d’air, presque comme « kr »
h Il s’agit d’un h aspiré. Mais différent du h anglais. Il se rapproche plus du « r » français mais plus léger.
w Il s’agit du w à l’anglaise, comme dans « whisky » ou « what »
z Le z se prononce en réalité comme « dz »
j Le j se prononce en fait « dj », comme dans le mot « jeep »
c Le c se prononce en réalité comme « ts »
ch Le ch en chinois se prononce en réalité comme « tch »

Terminons maintenant les initiales par les sons typiquement chinois. Ce sont ceux-ci qui posent souvent le plus de problème car certains n’existent dans aucune langue européenne.

Initiale
————-
Prononciation
————————–
q Se son est assez proche du son « tch » où la langue se colle au palais et est en retrait. Mais ici le bout de la langue doit être très proche des dents donne un léger sifflement.
x Assez proche du son « ch ». Mais comme précédemment, au lieu de laissez la langue en retrait, celle-ci vient se coller au dent du bas. Le sifflement est très clair. Ne surtout pas prononcer comme « x » en français. Cela n’a rien à voir.
zh Ce son se rapproche du « j » chinois qui se prononce « dj ». Il est simplement en peu plus fort
r Peut-être le plus dur. Il est très loin du r français. Il s’agit en réalité d’une sorte de « j » très enrobé. Au lieu d’écarter les lèvres en le prononçant, celles-ci sont rassemblées comme pour prononcer « o ».

Les finales

Bravo, vous avez passé le plus dur. Vous allez le voir rapidement, les finales sont beaucoup plus simple car quasiment tous les sons interviennent dans la langue française.

Initiale
—————
Prononciation
————————-
a Comme en français
ai Comme dans « Aïe »
ao Comme dans « Cacao »
an Comme dans « Ane »
ang Comme dans « pang », avec un g très léger
o Comme en français
ong Comme dans « Gong », avec un g très léger
ou Comme « owe ». C’est un o qui tend vers le « ou »
e Comme « eu »
ei Comme dans « veille »
en Comme « eun »
eng Comme « eung », plutôt nasal
er Comme « al »
i i comme en français
i « eu » après « c, ch, r, s, sh, z et zh »
ia Comme « ya »
iao Comme en Français
ian Comme dans « liane »
iang Comme dans « brillant », le g est léger et nasal
ie Comme «ié»
in Comme « ine »
ing  Comme dans « ding dong »
iong Comme dans « lion » avec un g léger
iu Comme « iou »
u Comme « ou »
ua Comme « oua »
uo Comme « ouo »
ui Comme « ueille »
uai Comme « uaille »
uan Comme dans « douane »
uang Comme « ouang »
ü Comme le u français
ue Comme « uè »
üan Comme « uène »
ün Comme « une »

A propos de l'auteur

Vincent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

© Un zeste de Chine - 2014. Vincent M.