Vous souhaitez partir en Chine pour un voyage d’anthologie. Rendez-vous à Lijiang, un condensé de la Chine ancienne au cœur des montagnes du Yunnan

Lijiang est l’une des seules vieilles villes conservées de la Chine. La vieille et ses environs font partie des plus belles destinations à ne pas manquer. L’immense majorité des vestiges de la Chine ancienne ayant été détruits a cours de la Révolution Culturelle dans les années 70. Il est vrai que la ville que vous verrez a été reconstruite, mais surtout à cause d’un grand tremblement de terre qui a frappé la région il y a une vingtaine d’années. La reconstruction s’est faite en conservant l’architecture traditionnelle d’époque.

Que faire à Lijiang ?

Lijiang est en elle-même une attraction à part entière. La vieille ville est séparée en deux quartiers distincts. L’un très fréquenté (vieille ville de Lijiang), l’autre un peu moins. (vieille ville de Shuhe) Vous pouvez flâner dans les petites rues pour visiter les points d’intérêts dispersés ça et là. Grimpez jusqu’au temple qui surplombe la ville pour avoir une splendide vue sur les toits courbés sur un fond de haute montagne. Ces dernières années, les boutiques à touriste se sont amoncelées dans les rues principales, gâchant un peu du folklore. Mais rien ne vous empêche d’emprunter les petites ruelles qui serpentent entre les maisons de bois et enjambent les ruisseaux dans une atmosphère paisible et protégée.

A quelques lieux de la ville se dresse la montagne de Jade et du Dragon, qui culmine à 5596 m d’altitude. On peut se rendre dans le parc protégé établi sur ses flancs. Un téléphérique vous emmène à 4506 m avant de vous laisser progresser sur les 500 m restant à pied pour atteindre 4680m. Plus bas, plusieurs alpages sont le lieu de villégiature de Yaks que vous pourrez apercevoir si vous êtes chanceux entre deux cascades. Il est possible de circuler en navette dans le parc.

Comment s’y rendre ?

Les accès à Lijiang sont multiples et simples. La ville dispose d’un aéroport desservi depuis les grandes métropoles chinoises (Pékin, Shanghaï, Canton, Wuhan, Chengdu, etc..). Sinon, on peut s’y rendre depuis Kunming, la capitale de la province du Yunnan en train ou en bus. Par contre, les durée de trajet en train sont presque aussi longues que le bus car le dénivelé est important (Lijiang se situe à 2700m d’altitude). Pour plus d’informations sur les transports, vous pouvez consulter cet article.

Comment circuler ?

Dans la vieille ville, les voitures sont normalement interdites. Vous en verrez peut-être s’il s’agit de riverains. Pour pouvoir y accéder, même à pied, vous devrez payez un « ticket » d’entrée d’une dizaine d’euros que l’on peut se procurer à l’une des portes assez évidentes aux limites de la vieille ville. A l’intérieur tout peut se faire à pied, sans problème.

Pour se rendre à la montagne de Jade et du Dragon, mieux vaut engager un guide qui vous y conduira. Ils se rassemblent souvent tous à un endroit précis avec un 4X4 ou une camionnette pour vous emmener où vous souhaitez. D’autres destinations sont également proposés si vous voulez changer

Où loger ?

Une des choses plutôt agréables à Lijiang est qu’il existe une infinité d’hôtels et de maisons d’hôtes dont un grand nombre dans des maisons traditionnelles. Personnellement j’ai testé les deux solutions et les deux furent très biens. Pensez néanmoins à réserver à l’avance en haute saison (juillet-août) pour avoir des bons prix et des hébergements de choix. Une réservation avec booking se fait parfaitement et assure en général que votre hôte parlera l’anglais.

Quoi manger ?

Vous avez aussi l’embarras du choix. Trois types de restauration sont possibles.

Les snacks d’abord que vous trouverez absolument partout et sont très appréciés par les chinois, qui ne vont pas forcément systématiquement au restaurant.

Les restaurants ouverts où de grandes tables sont accessibles à tout le monde et l’on vient se servir directement sur les stands. Une sorte de self finalement.

Et enfin, les restaurants traditionnels. Pour trouver facilement un restaurant jetez un œil à cet article (Comment trouver un bon restaurant en Chine en 5 min ?)

La cuisine locale est assez différente de ce que l’on peut trouver dans le reste de la Chine. En effet, Lijiang est la région d’origine de l’ethnie Naxi qui a été intégrée à la Chine lors du rattachement du Yunnan. Les traditions restent bien ancrées notamment pour la gastronomie. Je vous recommande d’essayer les plats à base de poisson, qui, à la différence de chez nous sont très souvent des poissons d’eau douce. C’est une spécialité du peuple Naxi.

Alors convaincu pour faire une escale à Lijiang ? Bon choix ! Si vous hésitez, vous pouvez consulter mon guide gratuit sur les meilleures destinations de Chine, accessible sur ce lien !

祝好 !!

Lijiang – l’ancienne Chine du Yunnan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *