Les 8 mots à apprendre avant d’aller en Chine

L’anglais n’est pas encore aussi répandu qu’on le voudrait en Chine, loin de là. Il peut être utile de connaître quelques bases pour parer au problème. Dans cet article, je vous ai présélectionné un nombre très réduit de mots que vous pouvez apprendre et qui vous servirons certainement sur place. 20% d’effort pour 80% de résultat.

Cette liste est vraiment faite pour aller à l’essentiel. Pour aller plus loin, je vous offre vos 8 premières leçons en chinois. Vous pouvez y accédez avec le bouton ci-dessous:

DECOUVREZ LES ASTUCES POUR APPRENDRE LE CHINOIS RAPIDEMENT

Bonjour

Le plus connu de tous que beaucoup de gens connaissent déjà. Bonjour s’écrit « Ni Hao » en pinyin (pour savoir ce qu’est le pinyin, vous pouvez consultez cet article), et se prononce « Ni rao » sans exagérer sur le son « o » en fin de mot.

Au revoir

Le même mais pour partir à la fin d’une conversation. Là vous avez deux choix, un très facile et un plus chinois. Les gens se disent souvent Bye Bye à la fin d’une conversation, c’est donc la solution de facilité. Mais si vous voulez utilisez un vrai mot chinois, il s’agira de « Zai Jian » qui se prononce « Tzaï Djiène ». Vous l’entendrez souvent, donc il suffit d’écouter et de répéter 😊

Merci

Peut-être le mot que les gens connaissent le plus après « Ni hao » :merci. Pas très compliqué à dire mais plus difficile de le prononcer correctement, en Pinyin cela s’écrit « Xie Xie ». Le son correspondant au X en chinois se prononce un peu comme le « ch » en français mais plus léger en avançant très légèrement la mâchoire inférieure de manière que votre langue reste proche des dents avant. Vous aurez donc un « ch » avec un léger sifflement qui correspond au « x » chinois pour donner « chxié chxié ».

Toilettes

Très utile lors d’un besoin pressant ! Sois vous avez reconnu le mot qui indique les toilettes écrit quelque part, vous pouvez connaître ce mot dans cet article, et dans ce cas là, c’est gagné. Sinon vous pouvez essayer de demander. Le mot toilettes et constitué de 3 syllabes et s’écrit « Wei Sheng Jian » en Pinyin. Pour la prononciation on peut l’écrire comme « Oueï Cheung Djièn ». D’ailleurs ce mot ne ressemble pas à un autre avec des tons différents, il y a donc pas de risque que vous demandiez autre chose sans votre en rendre compte 😉

De l’eau

En cas de forte chaleur ou pour demander de l’eau à table, vous pouvez apprendre ce mot là. Le mot en pinyin est « Shui » et se prononce comme « chueï ». Le problème au restaurant c’est que si vous demandez de l’eau on vous servira très souvent de l’eau chaude, c’est culturel. Donc il peut être intéressant de savoir comment demander de l’eau froide. Relativement simple, il suffit de coller l’adjectif froid avant le mot eau. Le mot froid s’écrit « leng » et se prononce « leung ». Pour de l’eau froide on dira donc « leung chueï »

Un bol de riz

Dans le cliché ? Un peu probablement mais je me suis quand même rendu compte que ça peut être très utile quand vous avez mangé un plat un peu trop épicé ce qui arrive plus souvent qu’on ne le voudrait 😊. Du coup, comme il n’y a pas de pain et que l’eau n’aide pas vraiment, la meilleure solution et de manger du riz. Le riz se dit « Mi Fan » et se prononce «mi fane », vraiment rien de compliqué. Si vous voulez allez un peu plus loin, on peut tenter le mot « bol de riz » qui n’est pas beaucoup plus difficile à dire. Bol se dit « Wan » et se prononce « ouane », donc pour commander un bol de riz on dira « yi ouane mi fane », où « Yi » veut dire un. Pour découvrir comment compter, cet article est là pour ça !

Trop cher

Négocier ! Toute une culture en Chine. Si vous vous aventurez là-dedans, connaissez au moins un mot qui à lui tout seul fera le travail : « Trop cher ». La prononciation est assez simple, on dit « taï goui » pour exprimer que quelque chose est trop cher.  

L’addition

Le classique des voyages ! Bien sûr vous pouvez toujours faire le geste universel pour demander l’addition mais c’est bien de pratiquer un peu la langue. Très simple, pour demander l’addition on utilise un mot en deux syllabes s’écrivant de cette manière en pinyin « Mai Dan ». Pour le prononcer c’est très simple, on dira « maye dane » en remontant l’intonation à la fin du deuxième mot.

A propos de l'auteur

Vincent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

© Un zeste de Chine - 2014. Vincent M.