Le nouvel an chinois

C’est la fête la plus importante de la culture chinoise, où tout s’arrête, ou presque, en Chine ! Découvrez en plus dans cet article.

L’origine

Le nouvel an chinois correspond à l’avènement de la nouvelle année calculé avec le calendrier lunaire, autrefois utilisé en Chine et dans beaucoup de pays asiatiques. Mais la tradition est toujours là puisque ce jour marque le début de la fête du printemps (« chunjie » 春节 en chinois), qui constitue la fête la plus importante dans le calendrier chinois. En réalité, on pourrait l’apparenter à notre fête de Noël en Occident, non pas pour son aspect religieux, mais parce que c’est le moment où tout le monde se réunit en famille pour partager un bon repas.

Les festivités

La fête du printemps s’étale sur quinze jours à partir de la nouvelle année au calendrier lunaire. Elle se termine par la fête de lanternes (« Yuanxiaojie » 元宵节) au cours de laquelle les chinois lâchent dans le ciel des centaines de lanternes de papier remplies d’air chauffé par une bougie. Un spectacle magnifique à admirer une fois dans sa vie.

La très grande majorité des chinois ont une semaine de vacances à la période du nouvel an chinois pour leur permettre de rentrer en famille. C’est alors l’une des plus grandes, certainement même la plus importante migration humaine au monde qui se met en place dans le pays. Comme beaucoup de gens travaillent dans les grandes villes loin de leur terre natale, une très large partie de la population voyage pendant cette période. Imaginer seulement… plus d’un milliard de personnes se ruant dans les trains, les avions, sur les routes quasiment en même temps. Cette gigantesque migration s’étale sur une semaine en général, et pose de sérieux soucis pour acheter un titre de transport. Dans un précédent article, je vous ai d’ailleurs conseillé d’éviter de voyager en Chine à cette période si cela vous est possible.

Au réveillon de la nouvelle année jusqu’à un ou deux jours après le 1er de l’an, on se retrouve en famille autour de repas frugaux. La tradition est de manger au moins une fois des raviolis (jiaozis 饺子) dans le Nord et des tangyuans (汤圆 photo ci-contre), un dessert à base de pâte de riz fourré au sésame et servi dans une sauce alcoolisée, dans le Sud. On s’échange mutuellement des enveloppes rouges contenant traditionnellement une somme d’argent : les hongbaos (红包).

Les chinois sont les inventeurs des feux d’artifice et c’est à ce moment de l’année que l’on comprend pourquoi. Pendant près d’une semaine, toutes les nuits, des millions de personnes tirent pétards et fusées dans un vacarme incroyable à tel point que les autorités tentent de limiter leur usage car ils contribuent à la pollution de l’air. Il n’est pas rare de voir des personnes dépenser plusieurs milliers de yuans pour faire un stock d’artifices qu’ils tireront le moment venu.

A ne pas rater !

Voilà quelques suggestions de choses que l’on peut faire pendant le nouvel an, faute de voyager. C’est aussi très intéressant de rester sur place et de profiter des festivités.

  • Admirer le tonnerre de feux d’artifices depuis votre chambre ou dans la rue. Faites moi confiance cela vaut vraiment le coup, je ne pense pas qu’il existe beaucoup d’endroits au monde où l’on peut voir une telle concentration de pétard, fusées et autres artifices. Vous pouvez également vous en procurer vous-même pour des prix vraiment peu élevés.
  • Préparer des raviolis et les déguster par la suite. C’est une activité plutôt sympathique à faire en famille ou avec des amis.
  • Assister à une représentation de danse du lion (vidéo ci-dessous), ou plus rare danse du dragon (photo en couverture) dans la rue, ou même certains magasins.
  • Se rendre dans les ruelles décorées à l’occasion du nouvel an. Si vous êtes à Pékin, Gulou Dajie (鼓楼大街) peut valoir le coup, si vous êtes à Shanghaï, Shanghai Laojie (上海老街) est très sympathique. Mais attention à la foule !

Si vous n’avez pas la chance d’être en Chine, il est possible d’assister à une partie de ces festivités dans certaines grandes villes. A Paris ou Lyon par exemple, plusieurs défilés sont organisés chaque année et sont plutôt fidèles à ce que l’on peut observer en Chine.

En espérant que vous êtes parés pour profiter du nouvel an chinois !

祝好 !!

A propos de l'auteur

Vincent

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

© Un zeste de Chine - 2014. Vincent M.